Curry de légumes népalais

Alors, pour tous vous dire, je suis tombée amoureuse de cette recette, qui à la base est une recette de curry de choux fleur appelé Misayeko tarkari. J’ai trouvé la recette sur l’excellent blog de La Tendresse en Cuisine qui regroupent plein de recettes du monde, toutes plus appétissantes les unes que les autres.

Je l’ai un peu bidouillée, en fonction des légumes qui me tombaient sous la main, et on s’est régalé à chaque fois. La recette initiale est donnée pour 8 personnes, je l’ai carrément doublé et on a tout mangé (en plusieurs fois) à 2 adultes !

Ce curry est (très) long à préparer et à faire mijoter, mais cela en vaut vraiment la peine. En général je fais la préparation et la première cuisson la veille, et je reprends la cuisson le lendemain matin, pour le servir le midi.

Pour ce curry il vous faudra :

  • 1 chou fleur (environ 600g)
  • 2 carottes
  • 2 pommes de terre (je triche, j’en mets 1 ou 2 de plus)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 sauce tomate (maison, un régal) ou des tomates à chair, type coeur de boeuf – la recette initiale mentionnait 1 boîte de tomates pelées au jus, mais je suis moins fan
  • 1 bol de petits pois (frais ou congelés) – perso je n’en ai jamais, donc pas testé
  • 1 gros oignon
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais râpé – comme je n’en ai pas toujours, ça m’arrive de le remplacer par 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 250 ml de lait de coco
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 1 cuillère à café de graines de cumin – je les prends non moulues
  • 1 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1 cuillère à café de curry (j’ai mis du doux)
  • 1 pincée de cannelle moulue
  • 2 feuilles de laurier
  • 4 cuillères à soupe d’huile neutre pour cuisson – j’utilise de l’huile de pépins de raisin
  • 20 g de beurre – qu’on peut remplacer par 2 cuillères à soupe d’huile neutre si on veut une recette vegan
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche – ici c’est team Coriandre, je respecte la dose, voir des fois, j’en mets plus !
  • Sel au goût
  • (facultatif) la recette initiale mentionne 1 cuillère à soupe de miel liquide – je ne l’ai jamais mise

Une fois qu’on a réuni tous les ingrédients, je conseille de tous les préparer avant de démarrer la cuisson, ça évite de s’énerver parce qu’on n’a pas terminé de tout couper ou bien parce que l’ail est en train de cramer (oui oui ça sent le vécu !)

Préparation

Dans un bol je mélange coriandre moulue, graines de cumin, curcuma, curry, cannelle et laurier.

Je pèle les pommes de terre et les carottes puis je les coupe en petits dés.

Je sépare le choux fleur en petits bouquets.

Si on a des petits pois, on peut les mettre dans un bol.

Dans un bol je râpe le morceau de gingembre (2 cuillères à soupe de gingembre râpé) puis j’y ajoute les 2 gousses d’ail râpées elles aussi.

Je coupe finement le gros oignon.

A ce stade, à l’exception de la coriandre, tout est coupé menu, on peut donc attaquer la cuisson 🙂

J’utilise une grande cocotte en fonte, je trouve que pour tout ce qui doit mijoter, c’est juste magique, mais on peut utiliser un faitout ou un wok. J’y verse l’huile et j’y fait fondre le beurre.

Ensuite j’ajoute toutes les épices et je fais chauffer 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que la cuisine embaume d’une douce odeur.

J’ajoute le gingembre et l’ail râpés et je laisser cuire (frire) une minute. Je ne laisse pas l’ail brunir. Puis j’ajoute l’oignon et je mélange bien le tout. Je laisse rissoler 2 minutes.

Je verse les pommes de terre et les carottes coupées en cubes dans la cocotte. C’est le moment où on peut ajouter des petits pois si on en a. Je mélange bien.

Je fais pareil avec le chou fleur que j’ajoute et je mélange.

Je verse ensuite la sauce tomate (que je rallonge avec un peu d’eau), je remue bien et je laisse mijoter 1h à feu doux et avec le couvercle.

Au bout d’une heure, on ajoute le lait de coco, ce qui remet du liquide dans la cocotte, et on laisse cuire à feu doux à découvert pendant une bonne heure (oui oui, vous lisez bien, il y a 2h de cuisson) mais cette fois-ci en remuant souvent pour éviter que cela n’attache. On sale au goût et on
ajoute une cuillère à soupe de miel liquide si on veut – je fais sans.

Normalement on arrête la cuisson quand il n’y a pratiquement plus de sauce (j’en laisse toujours un petit peu). On parsème de coriandre fraîche, lavée et ciselée – je la mélange carrément dans le plat, une fois la cuisson finie. Et on sert ce plat avec un riz blanc nature, ici on raffole du basmati.

Curry de chou fleur en cocotte

Variantes

Je prépare la sauce de base en suivant la recette, et j’y mets les légumes qui me passent sous la main :

  • patates douces en remplacement du chou fleur, des pommes de terre et des carottes, j’en ai mis 900g, on peut raccourcir la cuisson de 30 min, les patates douces cuisent plus rapidement que le chou fleur
  • brocoli en remplacement du chou fleur, même quantité
  • j’ai testé une variante avec des courgettes, à la place du chou fleur, c’est sympa aussi
  • restent encore à tester : aubergines, fèves, petits pois frais, haricots mange tout…

Pour réchauffer le curry, je le remets sur le feu dans la cocotte et je remue souvent. Il se réchauffe également bien au micro-ondes (j’ai testé au boulot). Je pensais en congeler, mais à chaque fois on a fini le plat avant, donc pas testé.

Je vous laisse essayer et me faire un retour. Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *